Browsing Tag

signature pédagogique

Pédagogie

Tel un millésime, comment créer un univers de formation qui donne envie ?

8 septembre 2021
comment construire un univers de formation qui donne envie ?

Dans ces temps déstructurés, nous sommes davantage encore à la recherche d’harmonie, de confort et de cohérence. L’acte de formation n’échappe pas à cette tendance. S’engager dans un parcours de formation long ou Blended nécessite que l’apprenant se sente en confort pour s’engager durablement dans l’univers qu’on lui propose. Cela implique de proposer une aventure globale qui donne envie aux apprenants et aux formateurs, avec la garantie de vivre une expérience de formation Blended enrichissante et commune au sein de votre organisation. Comment créer un univers de formation qui embarque les apprenants et les formateurs dans une aventure pédagogique commune ?

Nous vous partageons ici notre philosophie qui nous guide dans la création d’une signature pédagogique originale et engageante.

Construire un univers de formation, comme le millésime d’un grand cru

Imaginez que l’on vous propose une formation, comme on vous proposerait la dégustation d’un grand vin. Préférez vous le goûter sur une aire d’autoroute ou traverser un magnifique vignoble baigné de soleil, entrer dans une cave voutée en pierre, être accueilli(e) par un sommelier qui vous guide et vous embarque dans l’histoire de ce vin… ?

Pour vivre cette même expérience en formation, il est nécessaire de réunir les ingrédients qui concourent à créer un univers, un cépage unique et engageant : ce cépage, ce sera les 7 points de vigilance itératifs permettant de construire votre univers de formation.

C comme Culture
E comme Esthétique
P comme Pédagogie
A comme Apports clés
G comme Gestion de l’histoire
E comme  Expérience

C comme Culture

Si vous voulez nous parler de vin, vous allez proposer un univers en lien avec la gastronomie à la Française. L’immersion dans la culture de l’organisation mais aussi de l’apprenant et du thème abordé est essentielle. La formation se doit de s’inscrire dans un environnement culturel cohérent avec vos objectifs de formation. La base de votre univers doit donc être le socle culturel et “valoriel” associés : à titre d’illustration, vous n’utiliserez pas l’image de la compétition sportive pour parler de l’assistance à la personne.

E comme Esthétique

L’étiquette de votre vin donnera envie de le goûter avant même que votre millésime ne soit débouché. En formation, les codes esthétiques utilisés (noir et or pour soutenir l’image du luxe ou les couleurs éclatantes, synonymes d’ouverture et de créativité) seront les vecteurs visuels de la qualité que vous promettez dans la formation. Cette esthétique devra être transverse et transparaître dans tous les moments et dans toutes les modalités Blended de votre formation (cohérence graphique en harmonisant les supports pour créer un parcours unifié).

P comme Pédagogie

Pour vous aider à apprécier les sensations de la dégustation du vin, le sommelier va vous guider dans les principes de la dégustation. Les principes pédagogiques sont les articulations qui sous tendent votre univers de formation. L’utilisation des modalités pédagogiques ne doit pas être un gadget mais doit servir les principes de l’apprentissage : goûter un vin à l’aveugle permet de s’extraire des a priori visuels. De la même façon, utiliser un quiz digital doit permettre de tester des connaissances de manière ludique, en amont d’une séquence présentielle de mise en œuvre de la compétence associée.

A comme Apports clés adaptés

Si le sommelier vous propose un vin inadapté aux mets que vous dégustez, vous n’allez pas comprendre les explications ou les ressentis associés à cette dégustation. En formation également, sélectionner les « justes apports » est un exercice difficile. Pour que la formation réponde à un besoin, les apports doivent constituer un réel bénéfice pour répondre à la problématique des apprenants et pour ne pas noyer l’apprenant. A ce titre, ces apports doivent être contextualisés par rapport à la réalité terrain (« vous êtes végan, je vous parlerai des vins qui se marient bien avec les différents légumes et fruits de saison »).

G comme Gestion de l’histoire

L’histoire de la création du vin est aussi importante que son aspect pour en apprécier la complexité et la richesse. En formation, le storytelling est le fil conducteur que vous allez proposer et conserver tout au long de votre parcours de formation. Il devra constituer un chemin, une histoire qui emmène votre apprenant d’un point de départ vers une ligne d’arrivée. Les formateurs en charge de son déploiement devront eux aussi être immergés et engagés dans cette histoire pour en faire vivre tous les épisodes avec la même envie et la même constance.

E comme Expérience

Au final, vous ne proposez pas de déguster un vin mais vous proposez de découvrir et de vous immerger dans l’univers d’un vin d’exception. En formation également, il ne s’agit pas juste de suivre un cours mais de vivre une expérience qui va permettre à l’apprenant de répondre à des problématiques qu’il vit tout en prenant du plaisir. Le plaisir que l’apprenant trouvera dans les modalités et dans l’univers que vous lui proposez aura une place centrale dans son ressenti et son engagement durable.

Tous les ingrédients de ce CEPAGE concourent à l’expérience globale proposée à l’apprenant. Et pour cela, il faut toujours avoir en tête que votre univers est au service d’une expérience unique du client qu’est l’apprenant en formation. Si à toutes les étapes, il se sent à l’aise, accompagné, engagé et qu’il prend du plaisir dans cette aventure, votre cépage aura le goût de l’exception.

CEPAGE à consommer sans modération en ayant toujours en tête les ingrédients qui font la qualité de la dégustation… 😁