Leadership

Faire évoluer sa posture managériale… Mais au fait, c’est quoi la posture ?

26 octobre 2022
qu'est-ce que la posture managériale

Entre posture managériale et pratique managériale, on peut facilement se mélanger les pinceaux tellement ces deux notions sont liées. Pourtant, bien comprendre de quoi il s’agit est essentiel quand on est manager. En effet, sa façon d’être et sa relation avec ses collaborateurs agit indirectement sur la performance des activités de l’équipe. Alors pour vous aider à clarifier cette notion de posture managériale, nous avons imaginé un iceberg ! Une belle métaphore. La preuve par l’exemple que la posture managériale ne se voit pas, mais qu’elle se traduit à travers les pratiques managériales, elles bien visibles.

Un changement de posture qui s’impose à nous

Les grands bouleversements qui impactent le monde du travail ont considérablement changé la donne. Une soif de liberté bouscule les entreprises, de nouveaux besoins émergent de la part des collaborateurs, et le manager n’a pas d’autres choix que de s’adapter à ces changements. Comment ? En questionnant sa posture managériale parce que la crise sanitaire a exacerbé les enjeux autour de l’engagement, de la confiance, et de la coopération.

Si comme nous, vous êtes convaincus que l’épanouissement des collaborateurs est au cœur de la performance des entreprises, alors accordez-vous ce temps de lecture ! 😉 ! Car au-delà d’une expérience collaborateur réussie, de l’engagement, c’est de transformation et de pérennité des organisations dont il est question.

Pour information, notre livre blanc ci-dessous traite de l’engagement des collaborateurs et de la nécessité d’innover dans le management. Nous abordons « 6 tendances managériales pour booster l’expérience collaborateur ». Une pépite, nous dit-on !

Livre blanc Cinaps sur l'engagement des collaborateurs

Comprendre la posture managériale pour mieux agir

1- Le visible et l’invisible

Comme expliqué en introduction, la posture managériale n’est pas vraiment visible, ce sont les pratiques managériales qui se voient. Et les pratiques managériales sont les actes managériaux posés par le manager. Concrètement, ce sont des actions menées par le manager ainsi que des comportements qu’il adopte pour répondre efficacement aux situations qu’il rencontre.

La posture managériale s’observe donc à travers les actions et les comportements du manager. Elle est cet ensemble d’éléments qui impactent la manière de communiquer et de collaborer avec ses collaborateurs.

Autre élément important, un manager, dans deux environnements différents, modifiera ses pratiques managériales. Cela s’explique par le fait que les dimensions humaines, organisationnelles, sociales ou techniques des environnements ne sont pas les mêmes. La pratique managériale est donc déterminée par qui nous sommes et par l’environnement dans lequel nous évoluons.

2- Posture managériale et performance

Le manager n’a pas une prise directe sur la performance des activités. Ce sont ses collaborateurs qui la génèrent. C’est justement parce qu’il sait développer le pouvoir d’agir de ses collaborateurs, qu’il rend possible la performance opérationnelle des activités. Et ces dernières contribuent à la performance organisationnelle de l’Entreprise.  

3- Pour mieux comprendre la posture managériale, le fameux iceberg !

(A) Le soleil = la performance des activités comme résultat obtenu par l’environnement, lui-même impacté par la pratique managériale.
Le manager n’a pas une prise « directe » sur la performance. C’est par l’influence de sa pratique managériale sur l’environnement que la performance se développe.

(B) La partie émergée de l’iceberg = les pratiques managériales.
Composées d’actes managériaux (actions et comportements).

(C) La partie immergée de l’iceberg = le soi (sa dimension personnelle, ses intelligences, ses émotions, sa personnalité, ses freins, ses qualités…) et son environnement professionnel HOST : Humain (expériences, compétences, motivation…), Organisationnel (process, méthodes, règles…), Social (culture, valeurs, histoire…) et Technique (outils, poste de travail…)

(D) Le niveau intermédiaire = la posture, en élaboration permanente. Elle nourrit à la fois les pratiques managériales, le manager, son environnement et la performance.

Maintenant que vous avez tout compris sur la posture managériale, à vous de réfléchir aux changements que vous voulez opérer au sein de votre entreprise : force est de constater que les méthodes de management fondées sur le principe de subordination ne permettent pas l’autonomie, la responsabilité et le pouvoir d’agir des collaborateurs.

Il s’agit donc d’oser manager autrement, de remettre en question sa posture managériale et la philosophie du management, mais aussi ses pratiques.

Un nouveau rôle pour le manager, invité à se mettre au service de ses collaborateurs pour imaginer une autre manière de travailler ensemble.

Pour rester informé-e sur nos thématiques managériales, abonnez-vous à notre newsletter.

inscription newsletter Cinaps sur l'innovation managériale

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Tweetez
Partagez
Partagez